Une initiative se termine, un mouvement prend son envol

basicincome-initiative

L’initiative européenne vient de se terminer après 10 mois de campagne intensive. Le million de signatures n’est pas atteint mais une belle dynamique s’est mise en place, surtout dans les dernières semaines de collecte.

Traduction et adaptation du communiqué paru sur basicincome2013.eu

L’Initiative Citoyenne Européenne (ICE)1 pour le Revenu de Base Inconditionnel (RBI) a officiellement pris fin le mardi 14 janvier à 23h59, après avoir récolté  285 042 déclarations de soutien provenant de citoyens européens de 28 pays différents (voir les statistiques complètes ici). Elle n’a cependant pas réussi à atteindre le million de signatures demandé par la Commission Européenne pour obtenir la reconnaissance de l’idée du revenu de base comme perspective vers une nouvelle forme de protection sociale émancipatrice.

En France, le compteur s’est arrêté à 37.415 signatures, après des journée particulièrement intenses grâce aux relais de plusieurs médias dont Le Monde, Reporterre, ainsi qu’une tribune co-signée par un vingtaine de personnalités publiée sur Bastamag.net vendredi dernier et une Bande Dessinée réalisée par Hélène Pouille qui a facilité la viralité sur les réseaux sociaux.

La France ne décroche certes pas son ‘quota’ de signatures nécessaire comme ont réussi à la faire six pays (Bulgarie, Estonie, Slovénie, Croatie, Pays-Bas, Belgique), mais l’idée « connaît une percée médiatique dans la presse en ligne française » saluait lundi le site Arrêt Sur Images. Ces derniers jours de campagne sont en effet très prometteurs pour la suite.

Nous souhaitons remercier toutes les personnes ayant signé ou soutenu l’initiative”, a déclaré Klaus Sambor (Autriche), organisateur général du comité de citoyens européens ayant lancé cette initiative dans 28 pays européens. Le Mouvement Français pour le Revenu de Base (MFRB) qui a porté cette initiative en France tient également à remercier tous ceux qui ont soutenu cette campagne, que ce soit sur le terrain dans les groupes locaux, ou via les réseaux sociaux.

Une envolée de dernière minute

Alors que l’initiative a lentement progressé pendant une bonne partie de l’année, les dernières semaines ont été marquées par une augmentation massive du nombre de signatures (voir graphique ci-dessous).

nombre-signatures

À elle seule, la Bulgarie a récolté 30 000 signatures dans les cinq derniers jours, grâce à l’incroyable soutien de dernière minute apporté par le syndicat de travailleurs CITUB. “L’exemple de la Bulgarie reflète une intensification générale de l’intérêt pour le revenu de base, ce qui a suscité l’intérêt des principaux médias européens”, explique Martin Jordo (attaché de presse, Suède). Ainsi, Le Monde, la BBC, El Mundo, Huffington Post, Al-Jazeera, RT’s Keiser Report, des télévisions bulgares et portugaises ainsi que la radio publique néerlandaise ont couvert l’initiative citoyenne européenne.

Bien que l’objectif officiel n’ait pas été atteint, il y a de quoi être satisfait de ce résultat. “Cette ICE n’est que le point de départ d’un mouvement européen de grande ampleur”, a déclaré Sambor. De nouveaux groupes se sont formés dans de nombreux pays pour soutenir cette campagne, et les réseaux promouvant le RBI qui existaient auparavant se sont vus renforcés par cette initiative. La perspective d’un nouveau modèle social plus juste en Europe s’en trouve renforcée.

La dynamique engagée cette année va continuer en 2014”, a affirmé Stanislas Jourdan, organisateur de la campagne en France. Dans la continuité de cette première campagne d’envergure internationale, un nouveau réseau européen s’est à présent constitué afin de poursuivre l’objectif de l’ICE : promouvoir la faisabilité et les avantages de l’instauration d’un revenu de base inconditionnel dans toute l’Europe.

L’initiative européenne : un processus “trop lourd”

stanjourdan-luxembourgLes organisateurs n’envisagent cependant pas de lancer une autre ICE en 2014. “Les règles actuelles sont trop lourdes et contraignantes pour des organisations purement citoyennes comme les nôtres”, explique Stanislas Jourdan. Les organisateurs font valoir qu’ils ont perdu deux mois de campagne à cause de difficultés à mettre en place le système de récolte des signatures en ligne, une conséquence des règlementations complexes des ICE. Une demande de prolongation de la période de collecte a d’ailleurs été refusée par la Commission Européenne, alors même que de telles prolongations avaient été auparavant autorisées par la Commission pour d’autres initiatives.

Nous envisagerons peut être d’utiliser à nouveau l’ICE à l’avenir, si les règles sont simplifiées et que la date de lancement est mieux préparée”, précise Stanislas Jourdan, faisant référence au fait que l’Union Européenne est censée réviser le règlement des initiative européennes courant 2015.

Afin de continuer à démontrer la popularité du concept du RBI et de défier les lacunes du système de collecte des signatures de la Commission Européenne, les organisateurs de l’ICE ont lancé une pétition en ligne en collaboration avec la plateforme Avaaz.org.

Nous voulons jouer les règles de l’ICE jusqu’au bout. Or la règle de base est que les organisateurs ont douze mois pour récolter les signatures,” explique Koen Van Haagen, le coordinateur néerlandais de cette pétition. “Le résultat combiné des deux pétitions sera soumis à différentes autorités de l’Union Européenne ainsi qu’aux politiques afin de soutenir notre revendication – qu’un soutien public pour le revenu de base est en train d’émerger.” Le comité de citoyens de l’ICE va également explorer la possibilité de faire valoir les signatures collectées pendant l’ICE dans le cadre d’une pétition classique adressée au parlement européen.

Objectif en 2014 : peser sur les élections européennes

L’un des objectifs prioritaires du nouveau réseau européen en 2014 sera notamment de peser sur les élections européennes de mai 2014. Une nouvelle campagne citoyenne devrait être lancée à cet effet en avril, lors d’une conférence à Bruxelles. D’autres initiatives nationales vont également être lancées en parallèle, notamment en Espagne où une coalition d’organisations va lancer dès le 15 janvier une initiative législative populaire.

Une page se tourne, mais le reste de l’Histoire reste à écrire !

La Rédaction

À propos de l'auteur : La Rédaction

L'équipe éditoriale de revenudebase.info

Articles Similaires

15 commentaires

  • breil

    Jan 16, 2014

    Reply

    bonjour,
    je n’ai pas pu signer en ligne le système est indisponible !
    que faire ?
    merci de votre réponse
    C Breil.

  • massot

    Jan 16, 2014

    Reply

    une revenu minimum pour tous à l’heure de la fin du travail

  • Julien_54

    Jan 17, 2014

    Reply

    Il me semble qu’une étape importante maintenant serait de préciser les différents modèles de revenus de base, et d’en étudier l’intérêt en Europe. Agréger des attentes et faire naitre des débats autour de quelque chose de trop flou ne peut pas être bon. Fédérer autour d’une idée globale c’est bien, mais pour soutenir le débat avec des personnes sceptiques, il faut pouvoir s’appuyer sur des arguments précis. Cela ne veux pas dire choisir maintenant un modèle à promouvoir.

    • Stanislas Jourdan

      Jan 18, 2014

      Reply

      Bonjour Julien, votre remarque est pertinente. Chaque chose en son temps ! Il fallait en effet commencer par fédérer les partisans du RDB, c’est ce que nous avons réussi à faire en 2012-2013… Et nous comptons bien passer à la vitesse supérieure en 2014 ;)

  • jérôme

    Jan 17, 2014

    Reply

    Bonjour,
    ce sujet m’intéresse depuis que j’en ai entendu parler il y a 2 ans. Grace à une alerte mail, aujourd’hui, j’ai découvert à la fois votre site MAIS AUSSI qu’il y avait cette pétition : que je n’ai donc pas signée. Je n’ai jamais entendu parler de cette pétition alors que je surveille le sujet sur les actualités google…. si d’autres sont comme moi, ça peut expliquer le manque de signature. Même dans charlie hebdo (je suis lecteur) je ne l’ai jamais vu.
    Mais maintenant je suis abonné à votre newsletter et je vais signer avaaz.
    Jérôme

  • Cathoune Vihan

    Jan 20, 2014

    Reply

    Qu’en est-il du comptage des ‘signatures papier’ ???… ne me dite pas qu’il n’y en a eu que 2 en France ? comme le montre les chiffres statistiques ?… Où sont passés celles récoltées à Notre-Dame-des-Landes cet été ? celles que j’ai moi-même expédiées ? entre autres… quand seront-elles ajoutées au statistiques ?

    • Aurélien Cabanillas

      Jan 26, 2014

      Reply

      La statistique indiquant qu’il n’y a eu que 2 signatures papiers est une erreur. De très nombreuses signatures papier françaises ont été enregistrées par les soins des bénévoles du Mouvement Français pour un Revenu de Base qui les ont rassemblées avant la fin de l’initiative le 14 janvier, et ont ainsi été validées.

  • Eric

    Jan 26, 2014

    Reply

    J’ai découvert le RDBI il y a quelques années grace à l’excellent essai de Daniel Häni et Enno Schmidt. Il est impératif que ce système soit instauré, car tout nos progrès technologiques nous y mènent. Cela dit, en écoutant les descriptions d’Etienne Chouard ou de Myret Zaki sur le fonctionnement du monde de la finance, je me dis que la route risque d’être longue et ardue, car d’immenses intérêts sont en jeu, qui fonctionnent grace au système économique actuel.
    Je n’étais pas au courant de la pétition, mais je me tiendrai maintenant au courant grâce à votre newsletter.

  • Isabelle

    Jan 31, 2014

    Reply

    Moi aussi, ce sujet m’intéresse depuis 3 ans que je le connais, mais je n’ai pas su qu’il y avait ce sondage.
    Je trouve dommage qu’il soit resté « confidentiel », et que l’initiative Avaaz ait pris le relais tardivement…

  • Aurel

    Mar 11, 2014

    Reply

    Une chose est certaine c’est qu’il y a certains militants pour le revenu de base adeptes de Chouard: http://www.superno.com/blog/documents/reseau_chouard.pdf Ca craint et ça souille cette belle idée.

  • Hervé

    Mar 13, 2014

    Reply

    Bonjour , 20 ans et déjà dégoûté de l’esclavage moderne , de ce monde du travail dans lequel on vous refuse sans diplômes sans même chercher a nous comprendre a s’avoir ce qu’on vaut véritablement dans la branche où l’ont souhaiterait aller , résultat , obligé de passer son temps a réaliser un boulot que l’ont n’aiment pas , qui nous stress, nous déprime , ou a chaque matin on attend l’heur de fin de services , pour lequel NOUS NE SOMMES PAS FAIT !
    Ce revenue de base c’est la liberté de créativité , de VIVRE !
    Libre a nous de choisir notre chemin et non d’être posé là , a se morfondre en se disant que notre vie est merdique et que l’ont en profite finalement pas mais que ceux qui profitent sont ceux qui tirent les ficelles !
    Je cherche depuis mon entré dans le monde du travaille une ouverture au bonheur de VIVRE , je crois l’avoir trouver .

    J’aurais aimer hélas pouvoir voter cette pétition mais personne de mon entourage et moi même n’en avons entendus parler , je pense que pour pouvoir atteindre le million de signatures il aurait fallut plus d’information et de pubs car je pense que le message na pas était entendue par tout bon vivants ouvriers français .

    Un jeune qui n’en peut plus de ne pas avancer là où il le voudrait .

  • Aurel

    Mar 16, 2014

    Reply

    @Stanislas Ca ne change rien pour ma part. Chouard défend certaines idées notoire qu’il partage avec ses fréquentations douteuses et il n’y a pas que Superno non plus qu’il la démontré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié Les champs obligatoire sont marqué de *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

You’ve Helped support…

Déjà 294 578 signatures

Et vous, qu'attendez-vous ?

Je signe en ligne !

Abonnez vous à notre lettre d’information

* indicates required