Initiative Citoyenne Européenne pour le revenu de base

initiative-europeenne-revenu

Une initiative citoyenne européenne (ICE) en faveur du revenu de base a été officiellement lancée en janvier 2013 conjointement avec les réseaux militants et associatifs de 21 autres pays.

Concrètement, nous avons un an pour rassembler 1.000.000 (un million) de signatures en Europe, dont au moins 54.000 en France, afin que le revenu de base devienne un sujet de débat officiel de la Commission Européenne et du Parlement, et que ceux-ci prennent des mesures en ce sens. Pour en savoir l’essentiel en 3 minutes, nous vous invitons à visionner cette vidéo :

=> Pour signer l’initiative merci de suivre ce lien : sign.basicincome2013.eu

Qu’est-ce qu’une initiative citoyenne ?

Il s’agit d’un dispositif prévu dans le cadre du Traité de Lisbonne et que la Commission européenne a formellement mis en application en avril 2012. Concrètement, l’initiative citoyenne européenne permet à 1 million de citoyens européens issus d’au moins sept pays de l’UE d’inviter la Commission européenne à proposer des mesures législatives dans un domaine relevant de sa compétence.

Comment ça marche ?

1. Validation de la commission européenne

Une initiative citoyenne doit inviter la Commission européenne à présenter une proposition législative dans un domaine relevant de sa compétence. Par conséquent, avant même de lancer une initiative citoyenne (= collecte des signatures), la commission doit valider en amont les propositions d’initiatives. Les citoyens doivent donc envoyer leur texte avant même de commencer la collecte des signatures, et la commission doit répondre sous deux mois.

2. Collecte des signatures

La Commission ayant accordé son feu vert, nous disposons de 12 mois pour collecter 1 million de signatures, dont plus que le quota minimum dans au moins 7 pays de l’Union Européenne. Ce quota est fixé à 55 500 signatures en France (cf. image ci-contre).

3. Présentation de l’initiative à la commission

Si nous obtenons suffisamment de signatures, et que celles-ci sont authentifiées par les autorités nationales compétentes, alors le comité de citoyens de l’ICE peut présenter son projet devant la Commission.

La Commission dispose ensuite  de trois mois pour émettre un avis sur l’ICE. S’il est positif, une procédure législative commence. En cas de rejet, la Commission doit motiver sa décision.

Quelle est la demande formulée par l’ICE ?

Dans le texte soumis (et accepté) à la Commission est écrit:

Titre de l’ICE :

Revenu de base inconditionnel - Explorer une voie vers des conditions sociales émancipatrices dans l’UE

Sujet :

Demander à la Commission d’encourager la coopération entre les états-membres (tel que spécifié par l’article 156 du TFEU) afin d’explorer le revenu de base inconditionnel comme un outil pour améliorer leurs systèmes de sécurité sociale respectifs.

Objectifs:

Dans le long terme, l’objectif est d’offrir à chaque personne dans l’UE le droit inconditionnel la sécurité de ses besoins matériels de base propre à lui assurer une vie en dignité selon les termes des traités de l’UE et à lui permettre la participation à la société, soutenue par l’introduction du RBI.

Dans le court terme, l’UE est demandée de promouvoir des initiatives telles que des études préliminaires (Art 156 TFEU), et d’examiner la faisabilité des différents modèles du RBI (résolution du PE 2010/2039(INI) §44).

Autrement dit, notre ICE ne demande pas à la Commission de mettre en place directement le revenu de base dans l’Union Européenne.

Ce choix a été longuement discuté entre les participants à l’organisation de l’ICE. Une proposition alternative avait été émise par certains organisateurs, qui tenaient à ce que nous demandions à la Commission d’écrire une directive européenne contraignant les gouvernements des états membres de l’Union Européenne à inscrire le revenu de base dans leur législation.

Mais cela n’était pas possible en vertu du fait que les politiques sociales sont encore du ressort des états-membres à ce jour (et non du Parlement ou de la Commission). D’où le premier rejet de notre ICE par la Commission. Par ailleurs, quelle serait la légitimité démocratique que la volonté d’un million de citoyens provoque l’instauration unilatérale d’un revenu de base dans toute l’Union Européenne (503 millions d’habitants) ?

De plus, en ne demandant pas directement la mise en place du revenu de base (mais l’étude de sa faisabilité), nous avons plus de chances de convaincre les « sceptiques » de signer l’ICE : pour qu’il y ait au moins un débat publique sur cette question.

Pourquoi le texte de l’ICE n’évoque-t-il que l’aspect social du revenu de base ?

Le texte de l’ICE vise à convaincre la Commission qu’il est de son ressort de s’intéresser au revenu de base, et non à la convaincre de la pertinence de l’idée sous tous ses différents aspects. C’est pourquoi le texte s’appuie sur les différents textes juridiques régissant l’UE et met en lumière la mission de l’Union de veiller à la lutte contre le chômage, l’exclusion, les discriminations, etc.

Pourquoi ne pas utiliser le site Avaaz?

Parce que les initiative citoyenne européenne (ICE) n’est pas une pétition normale. Il s’agit d’un processus officiel de l’union européenne extrèmement réglementé, qui exige un système de collecte des signatures très sécurisé, et, selon les règlementations nationales, des informations très sensibles comme des numéros de papiers d’identité. À ce jour, Avaaz ne propose pas ce genre de choses.

Quid d’une pétition pour la France ?

Cela existe déjà, via le site appelpourlerevenudevie.org lancé en 2009 par un groupe de citoyens soucieux de ne pas mélanger la politique avec une idée aussi importante que le revenu de base. Le site continue de récolter tes signatures pendant l’ICE. Une pétition de plus grande ampleur est envisagée, mais le collectif réuni autour du site revenudebase.info juge pour le moment risqué de lancer deux initiatives parallèles : cela pourrait semer la confusion. Par ailleurs, même une “pétition classique”, pour être couronnée de succès, doit être préparée longtemps à l’avance. Il a donc été jugé plus pertinent de se concentrer sur l’initiative européenne pour le moment.

Qui est à l’origine de cette ICE ?

La préparation de l’ICE a réuni des membres des organisations pour le revenu de base de 14 pays européens. Néanmoins, selon les règles de la commission européenne, seulement 7 personnes peuvent figurer officiellement dans le “comité de citoyens » de l’ICE. Ces sept personnes ont été désignés par consensus lors d’une réunion de préparation qui a eu lieu à Paris en juillet 2012 :

  • Klaus Sambor, organisateur principal (Autriche)
  • Ronald Blaschke, co-organisateur (Allemagne)
  • Stanislas Jourdan (France)
  • Olympios Raptkis (Grèce)
  • Anne Miller (Royaume Uni)
  • Sepp Kusstatscher (Italie)
  • Branko Gerlic (Slovénie)

Après plusieurs réunions à Vienne, Bruxelles et Paris, un texte a été soumis à la Commission le 8 juillet 2012. La Commission européenne a rejeté ce texte en septembre.

Réunis à Munich lors du Congrès du BIEN, les membres du comité de citoyens de l’ICE ont décidé de soumettre un nouveau texte à la commission et de se réunir à Florence en novembre pour trouver un consensus sur cette nouvelle tentative. Un nouveau texte a été soumis à la commission lors de cette réunion.

Le 14 janvier 2013, la Commission Européenne a accepté cette nouvelle requête, lançant donc officiellement la campagne européenne.

Où peut-on signer l’initiative ?

Le lien le plus direct est celui-ci : http://sign.basicincome2013.eu

Vous trouverez davantage d’informations en vous rendant sur le site officiel de l’initiative.

Combien de signatures ont été déjà récoltée ?

Cliquer sur chaque pays pour connaître le nombre de signatures électroniques récoltées :

Un compteur plus détaillé est également disponible sur le site basicincome2013.eu.

Ne sont pas incluses les signatures sur papier, qui seront transmises à l’issue du processus aux autorités nationales à fin de validation.

Comment participer à la collecte des signatures ?

La récolte de plus d’un million de signatures en Europe implique un campagne importante et toutes les volontés sont donc les bienvenues. Bien que les différents réseaux européens aient étroitement collaborés pour préparer l’ICE, il a été convenu que chaque réseau national s’occuperait en premier lieu de mener la campagne dans son propre pays, avec l’organisation qui lui convient.

Pour apporter votre pierre à l’édifice, nous vous invitons :

Autres ressources:

Si cette page ne répond pas à toutes vos questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire : nous ajouterons nos réponses sur cette page.

39 commentaires

  • Roger

    Jul 12, 2012

    Reply

    contre le dogme de la « réussite sociale »

  • rEvolution

    Jul 12, 2012

    Reply

    Le « droit de pétition » au parlement européen, quoique plus aléatoire en termes de résultat, présente des conditions très allégées et constituerait un plus.
    http://www.europarl.europa.eu/factsheets/2_5_0_fr.htm

  • farr

    Jul 12, 2012

    Reply

    Virons l’arriere garde construisons un monde nouveau

  • PatrickF

    Jul 17, 2012

    Reply

    C’est le moment ou jamais

  • cuaz

    Aug 09, 2012

    Reply

    je trouve cette idée fantastique,j’en parle a qui veu l’entendre depuis 20ans et je vais continuer!

  • eve

    Aug 10, 2012

    Reply

    a fond avec cette idee!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!moi sa fait 50 ans que je le veut!!!!!!!!!!!

  • Béneix Anne-Marie

    Sep 08, 2012

    Reply

    Je croyais… mais je me rends compte que ce que je croyais, n’est pas la réalité.
    J’habite Brive et j’ai 70 ans. Je croyais …. que les jeunes se mobiliseraient,… que ça tombait sous le sens, qu’il fallait extraire l’être humain du chantage économique, que ce serait l’unanimité…..
    J’ai écrit à la mairie, pas de réponse. J’ai écrit aux centres culturels, pas de réponse, je vais prendre contact avec des associations parce qu’elles ont la capacité de se faire de la pub et de rassembler des personnes…je vous donnerai la réponse dans 15 jours.

  • Fillon

    Sep 09, 2012

    Reply

    Bien sur que c’est une bonne idée, j’en rêve, moi et ma femme nous partagerions, volontiers notre travail si un tel revenue était mis en place, ça fait plus de
    33 ans qu’on bosse et à 50 ans maintenant on voudrait souffler un peu !
    Allez faut y croire les amis .

  • Thatoo

    Oct 16, 2012

    Reply

    Bonjour,

    La pétition est elle lancée?
    J’ai bien trouvé comment aider mais pas comment la signer en ligne. Étant actuellement en voyage au tour du monde pour les trois prochaines années, je ne peux la signer qu’électroniquement.

    Merci et bravo pour vos efforts!

    Thatoo

  • Stanislas Jourdan

    Oct 16, 2012

    Reply

    Bonjour Thatoo,

    Des articles ont été diffusés pour communiquer sur la situation :
    - La commission a rejetté un premier texte
    - Nous avons décidé de retenter notre chance

    Dans tous les cas on vous tiendra au courant par la newsletter lorsque tout ceci sera en place !

  • Mathilde M.

    Nov 08, 2012

    Reply

    Bonjour a tous,

    Je souhaite signer la petition, mais ne la trouve pas…!
    Ou se trouve-t-elle ?
    Cela serait sage de la faire signer en ligne,
    cela démultiplierait considérablement le nombres de signataires.

    Des que le texte sera bien finalise, on peut par exemple la mettre sur :
    http://www.avaaz.org/fr/
    http://www.change.org/fr

    Ces deux sites ont beaucoup de visiteurs et d’abonnes, ca peut carrément décoller pour le RB !

  • Stanislas Jourdan

    Nov 24, 2012

    Reply

    Bonjour Mathilde,

    * En fait, une pétition existe déjà :http://appelpourlerevenudevie.org/ (lancée en 2009, déjà) : vous pouvez la signer, cela nous permet d’avoir une liste d’emails potentiellement très utile à l’avenir.

    * Mais en plus de cela, une pétition européenne en coordination avec plus de 17 autres pays est en préparation depuis plusieurs mois. Pourquoi tant de préparation ? Car notre intention n’est pas de lancer une pétition basique (avaaz) mais une initiative citoyenne européenne (ICE), dont l’impact est potentiellement beaucoup plus puissant puisque la commission européenne aurait obligation d’étudier le dossier en cas de victoire.

    Plus d’infos: http://revenudebase.info/initiative-citoyenne-europeenne/faq/

    * En l’attente de savoir si l’ICE sera réellement lancée – si tout va bien ça sera le cas en janvier (il faut que la commission européenne confirme que le sujet de la pétition rentre dans ses attributions), on a décidé de ne pas lancer d’autres pétitions parallèle afin de ne pas brouiller le message et créer de la confusion entre les différents projets en ce sens.

    * En cas d’échec de l’ICE, il est évident qu’il faudra réfléchir à une stratégie via Avaaz ou change.org

  • Méry

    Nov 28, 2012

    Reply

    Que la fête commence pour le bien de l’humanité

  • soldes

    Jan 02, 2013

    Reply

    Ah enfin une initiative européenne heureuse. C’est avec ce genre de démarche que l’on pourra dire que l’Europe est un progrès, au lieu de se faire une concurrence déloyale avec une main d’œuvre bon marché… nous sommes censés être « partenaires ».

  • chiroutre Muguette

    Feb 14, 2013

    Reply

    Le citoyen..,les citoyens en général …sont insuffisamment informés voire pas du tout…un gros effort est à faire de ce côté de la part de chacun de nous….de la part des médias en général….exemple: un document…sur LCP Assemblée Nationale…, public Sénat etc….AIDONS-LES….! AIDONS-NOUS….!

  • cassagnes

    Mar 09, 2013

    Reply

    j’aimerais participer à l’émergence de ce revenu

  • RAZE

    Apr 01, 2013

    Reply

    Si je comprends bien, il faut attendre que la Commission Européenne lance la pétition avec faculté de le faire par Internet.
    Dans l’attente il serait heureux que vous collationniez les personnes interéssées et les prévenir lorsque la pétition sera effectivement lancée.

  • emma

    Apr 18, 2013

    Reply

    Bonjour, pourriez-vous expliquer clairement en quoi ça consiste ? comment c’est financé ? si tout le monde y a droit, qui voudra encore travailler ? Si personne ne veut plus travailler, comment on finance ?

  • Moi même

    May 08, 2013

    Reply

    8|5|13
    Salut a tous.

    Les services public des états membres pourraient être une aide a l’information des peuples d’europe.

    En France j’ai contacté quelques uns, comme pôle emploi ect…

    Mais je pense qu’il faudrait que le staff du #revenudebase interpelle les pouvoirs publics, pour que es services publics d’Europe aident les initiatives européennes populaire.

    Merci de le dire et de le reformuler.

    Bonne journée.

  • Orneon

    Jun 11, 2013

    Reply

    Yo !
    Ce serait bien de mettre à jour le compteur en haut à droite, ne pensez-vous pas ?

  • Maya94

    Jun 18, 2013

    Reply

    Merci pour votre initiative : l’idée est excellente et mérite d’être très largement diffusée le plus rapidement possible avant l’effondrement de l’économie et ses conséquences peu réjouissantes.

    Comment peut on rejoindre un groupe constitué pour peaufiner l’argumentaire et le diffuser largement autour de nous, par différents moyens ?
    Nous sommes dans le 94.

  • alain

    Aug 14, 2013

    Reply

    Je viens de jeter un coup d’oeil sur le nombre de signataires, moin de 70000, c’est étrange qu’il n’y en est pas plus. À mon avis les gens ne se rendent pas compte de la situation dans laquelle est le monde, notre monde c’est nous, et les futurs enfants qui vivront dans le monde que nous lèguerons. Un monde de conflits amplifiés par la sur-population et le manque de ressources, parce que nous avons pas eu l’intelligence de mettre en place les solutions, il n’y en pas beaucoup: la technologie seule, avec la mentalité qui rêgne en ce moment, n’apportera pas une meilleur vie, mais la continuation de notre monde de plus en plus étriqué. Juste un regard sur les comportements de la sphère financière qui, maintenant (RDI économie) essaie de nous vendre ses comportements de joueurs (d’ailleurs une partie de la population y est déjà dans les casinos).

    Je commence à croire, que nous nous en fouttons.
    Par manque de vision, de confiance, et par nos tergiversations argumentaires: mais si il y a un revenu de base, y en a qui foutterons rien,etc etc.. Nous ne ferons rien à l’image de nos gouvernants.
    Au Québec, le P.Q. change de bord: il disait non au gaz ce schiste, au pétrole sale. Maintenant, c’est un autre discours, téléguidé des chambres de commerces: oui, mais l’emploi, la compétition du marché..Toujours la vieille rengaine des économistes de droite (sphère économique).
    Nos politiciens passent sous silence les vrais sources de l’endettement publique qui justifie l’austérité grandissante.C’est rendu à ce point que la finance réécrit les constitutions.

    Voir le document de JPMorgan:

    l’article de Stefan STEINBERG.

    adresse: français:http://www.wsws.org/fr/articles/2013/jui2013/morg-j19.shtml

    adresse: anglais:http://www.wsws.org/en/articles/2013/06/17/morg-j17.html

    document JPMorgan: http://www.legrandsoir.info/IMG/pdf/jpm-the-euro-area-adjustment–about-halfway-there.pdf

    Les vrais sources sont simples : L’article 123, qui interdit aux gouvernements d’emprunter à la banque centrale (qui doit être gouvernemental dans un gouvernement démocratique, un état démocratique et non un état de droit).

    Pour comprendre regardons ces quatres vidéos (10 min chacun).
    40 minutes de votre vie, c’est rien, pour comprendre une fois pour toute la cause de la crise démocratique (écologique, humanitaire, politique, économique: les coupures partout et la privatisation du monde. 40 minutes, mais soyez attentifs, prenez le le temps, c’est si peu. Puis vous les citoyens d’europe, prenez-vous en main. Au Vénézuéla, le peuple se prend en main, les coopératives autogérées, ça existe en Argentine, il y en a une en Grèce qui a besoin d’aide. Les argents existent, il est captif de la sphère financière.

    L’auto-éducation, c’est le questionnement, le discernement, prendre conscience des problèmes et des solutions, et communiqué.
    Mais commencer dont par signer cette pétition, cessons d’avoir peur de nous-mêmes.

    Adresse des vidéos:

    1 banskters

    http://www.dailymotion.com/video/xdbm4p_banksters-fed-1913_news

    2 François Hollande et l’article 123 du Traité de Lisbonne…

    http://www.youtube.com/watch?v=jxqbtkheYTA

    3 La dette publique expliquée aux nuls‏

    http://www.dailymotion.com/video/xlsow1_la-dette-publique-expliquee-aux-nuls_news

    4 L’origine de la dette publique expliquée par une enfant‏

    http://www.dailymotion.com/video/xra2hm_l-origine-de-la-dette-publique-expliquee-par-une-enfant_news

    C’est à vous de voir, attention à la nouvelle phraséologie: je n’étais pas au courant, je n’étais pas conscient, je n’ai rien vue…AH! si j’avais su.

    Merci de votre attention

  • Reply

    [...] comme en Europe, et de l’initiative citoyenne européenne pour un revenu de base (http://revenudebase.info/initiative-citoyenne-europeenne/) Une utopie ? Peut-être pas tant que ça… Parlons-en ! C’est à [...]

  • alain

    Sep 16, 2013

    Reply

    Bonjour

    Les adresses pour les versions

    Version française
    Un échange de mails à propos du rapport de JP Morgan : « L’ajustement dans la zone euro : à mi-chemin ou à peu près », Europe Economic Research, le 28 mai 2013
    http://www.pauljorion.com/blog/?p=55496

    English version

    A mail exchange about JP Morgan’s “The Euro area adjustment: about halfway there”, Europe Economic Research, 28 May 2013
    http://www.pauljorion.com/blog_en/?p=1155

  • zelectron

    Sep 18, 2013

    Reply

    ET LE DROIT DE DIRE NON! AU LIEU DE S’ABSTENIR DE SIGNER ?
    est-ce bien démocratique ?

    aucune discussion sur les modalités
    pas de chiffres cohérents
    pas d’attributaires désignés
    quel serait l’organisme et son contrôle chargé des attribution
    quelle(s) source(s) d’impôts ou de taxes contributives ?

    • Stanislas Jourdan

      Sep 18, 2013

      Reply

      Bonjour,

      Notre initiative ne vise pas à mettre en place un revenu de base en Europe demain matin, mais précisément de se donner les moyens au niveau européen de répondre à vos questions.

      Maintenant on est d’accord, ce processus serait encore plus démocratique si, comme en Suisse, chaque initiative donnait lieu ensuite à un référendum permettant au bout du compte aux opposants de dire NON.

  • shiruken58

    Sep 26, 2013

    Reply

    La France serait bien obligé d’en parler dans les médias télé. Même le gouvernement en France. Parce qu’en Suisse on prépare le référendum en 2014.

  • selios

    Oct 22, 2013

    Reply

    Je n’en reviens pas.
    Soit j’étais complètement sourd et aveugle, soit j’ai effectivement commencé à entendre parler de cette initiative il y a deux mois.
    C’est peut être le changement le plus important que nous pourrions apporter à notre société aujourd’hui, et je n’en ai eu vent que deux mois avant la date limite?
    Le dernier commentaire sur cette page date de Juillet?

    Je savais que je ne collais pas aux représentations du travail et du mérite à la mode, mais je n’arrive pas à m’expliquer que cette initiative ne fasse pas plus de bruit.
    J’ai envie d’y croire et je ferai ce qui est en mon pouvoir pour diffuser l’information, mais d’un autre côté, tant d’indifférence confirme mes pires craintes sur notre société.

  • selios

    Oct 22, 2013

    Reply

    *Septembre, au temps pour moi, je n’avais pas toute la page.
    Bon, où sont les t-shirts « Revenu de Base »?

  • ABSOURDI

    Dec 14, 2013

    Reply

    Moi je n’en crois pas mes yeux ! Comment peut on envisager des inepties pareilles ?…………. Tout ceci va à l’encontre de la réalité de l’humain et de ses besoins… Il est temps qu’on arrête les stéréotypes et les lieux communs pour ENFIN regarder la réalité..

    Je ne vous dis pas bonne chance j’espère que ce « projet » (le vôtre bien sûr) ne verra jamais le jour car ce serait inquiétant ! Il n’y a qu’à voir les effets destructeurs de l’assistanat (que l’on s’évertue à ne pas voir et à ne pas interroger vraiment) pour bien comprendre ce que je veux dire ». Que ceux qui ont ce genre d’idée commencent par donner leurs propres deniers au lieu de réclamer ceux de la Collectivité.

  • Troyens

    Dec 15, 2013

    Reply

    Absourdi, (qui, j’imagine, voudrait dire « abasourdi » ?)

    Autant on peut comprendre quelqu’un qui ne comprend pas tout mais cherche des réponses, autant dans votre cas, c’est simplement un manque cruel de matière grise et de volonté ?

    Vous n’invoquer pour « défaire » cette initiative, que l’assistanat ? Vous n’avez rien d’autre ? Alors, c’est que cette initiative est la bonne, c’est certain…!

    Tout ceci va à l’encontre de la réalité humaine et de ses besoins ? Quels sont nos besoin s’il vous plait ? Le travail ? D’après vous, nous avons besoin de « travailler » pour nous affirmer ?
    Quelle horreur d’être enfermé dans une telle pensé, ce doit être douloureux chaque jour pour vous, ça, moi, je peux le comprendre…

    Vous arrivez, et ne chercher même pas à savoir quels seraient les bienfaits d’un RdB, encore moins s’il est inconditionnel !!

    La sécurité, (moins de délinquance et je l’affirme !); plus de « chômeurs demandeurs d’emploi », enfin ce terme barbare banni de notre langue; un véritable développement de l’humain par lui-même, tant au niveau artistique qu’au niveau de l’emploi justement; plus du tout « d’assistanat » comme ce que vous dénoncez clairement, puisque chacun aura droit à la même chose de base; plus du tout de « pauvres », un RdB se veut être au dessus du seuil de pauvreté pour être efficace; une meilleur éducation, car chacun pourra offrir plus de temps aux autres, plutôt que chercher à chaque instant pour beaucoup d’entre nous le moyen d’améliorer nos vies, et pour certains, (beaucoup trop), le seul moyen de « bouffer » chaque mois à partir du 10 !!

    La liste est longue, mais le « stéréotype » ou « lieu commun », ce sont les pauvres et les assistés, ce sont tous des fainéants, c’est là votre problème…

    Le seul bout de phrase ou vous avez raison, mais que vous devriez vous appliquer à vous-même avant de venir le brailler ici sans même une once de justification : Regardez ENFIN la réalité !!!

    Mr Troyens !

    • Sergio

      Jan 27, 2014

      Reply

      BRAVOO Monsieur Troyens je ne l’aurais pas dis mieux ;)

  • Chloé

    Jan 11, 2014

    Reply

    Je suis très largement ouverte à votre initiative citoyenne mais je me pose des questions que vous allez trouver très terre à terre…

    Si j’ai bien tout compris, vous proposez ce revenu de base inconditionnel en ayant à l’esprit que les citoyens s’investiront davantage dans des initiatives collectives. Bien que je sois une grande optimiste, dans la société individualiste actuelle êtes-vous certains que cela relancera par exemple le bénévolat qui connait actuellement de grandes difficultés? Ne pensez-vous pas qu’il a un risque que les citoyens se reposent sur ce revenu sans redonner en échange? Si tout le monde ou même une grande majorité se repose sur ce revenu, il y aura moins de production. Si on parle de denrée vital telle que l’alimentation, comment nourrir l’ensemble de la population avec une diminution de la production?

    Une fois que vous aurez répondu à toutes ces questions et que vous m’aurez convaincu de la mise en place de revenu de base, voici une dernière question que nous pouvons qualifier de matériel :
    Dans l’état actuel des finances publiques, est-ce vraiment possible financièrement de proposer à l’ensemble des citoyens européens un revenu de base?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Chloé

    • Alain Harrison

      May 19, 2014

      Reply

      En réponse à l’interrogation de Chloé.
      «« par exemple le bénévolat qui connait actuellement de grandes difficultés?…..moins de production. Si on parle de denrée vital telle que l’alimentation, comment nourrir l’ensemble de la population avec une diminution de la production?»»

      Et bien imaginez (il faut commencer quelque part)le revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé.
      Faites la liste des avantages pour tous.
      Réfléchissez aux potentiels…
      Holland transfert 50 milliards à qui…
      L’ argent est là, mais il est captif…

  • michel

    Jan 26, 2014

    Reply

    bonjour,
    je trouve cette initiative exelente et porteuse d’une evolution indispensable pour le genre humain.
    en effet vu la situation actuelle ,nous nous dirigeons vers un systeme bien connu (marche ou creve).
    comment marcher si on entrave les jambes d’un baton? (on nous demande de travailler plus alors que le travail disparait)
    devons nous donc crever?
    n’en deplaise a Absourdi je pense ne pas me tromper.
    il faut donc trouver une solution.
    pour Cloé: effectivement la societé actuelle nous dirige vers l’egoisme, l’individualisme total, mais n’est-ce pas justement dut a la societé actuelle?
    Certe une part des citoyens ne chercheraient pas a obtenir plus, mais n’est-ce pas dejas le cas avec le chomage et les divers revenus de solidarité ce coup si imposés par ce systeme actuel?
    je crois que l’etre ne peut rester sans rien faire et donc de lui meme va chercher a s’ocuper.
    si effectivement malgré la robotisation poussée il y a des problemes vitaux en jeux alors il sera toujours temps de demander en echange a chacun de donner une periode plus ou moins longue (suivant les besoins 5ans par exemple)consacré a la viabilité du systeme.
    pour Cloé ,toujours, la reponse au financement se trouve dans le film allemand « le revenu de base ».
    ce systeme permettrai a chacun d’etre a l’abri des besoins vitaux par opposition au systeme actuel qui envoie de plus en plus de gens a la rue sans rien pour survivre si ce n’est fouiller les poubelles.

  • Dany Montebello

    Apr 02, 2014

    Reply

    Si la proposition en question fait déjà partie intégrante de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et elle l’est, comme vous le rappelez si bien à l’article 25, à savoir :

     » Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté…  »

    Cela signifie que par définition,
    l’Humanité toute entière approuve implicitement son contenue, à l’instar de tout texte de loi, selon le vieil adage: « Nul n’est sensé ignorer la loi ».

    Déclaration approuvée universellement,
    à l’exception bien sure, des dictateurs, de leurs suppôts et autres esclavagistes ne reconnaissant pas sa légalité.

    En conséquence,
    une nouvelle pétition devrait être toute aussi superflue que le refus d’application des termes de la dite déclaration est anticonstitutionnelle.

    Autrement dit,
    cette pétition est soit une farce débile digne d’un poisson d’Avril, soit un simple baromètre de crédulité destiné à recueillir les opinions et autres informations dont raffolent les entreprises peu recommandables, testant l’apathie des masses face au rappel de la privation, au du moins de la non application de leurs droits fondamentaux.

  • Dany Montebello

    Apr 02, 2014

    Reply

    Imaginez l’absurde de la situation,
    trouveriez-vous justifiable et sérieux de repousser aux calendes grecques l’application de ce texte sous prétexte qu’il y manquerait quelques signatures pour atteindre le chiffre arbitrairement fixé ?

    Surtout en sachant que la dite pétition,
    bien que concernant l’ensemble de population mondiale, ne bénéficie de quasiment aucune couverture médiatique, ne permettant qu’aux personnes les plus chanceuses d’en prendre connaissance.

    • Alain Harrison

      May 19, 2014

      Reply

      Donc il faut la communiqué.
      Dans toutes les occasions.
      Lors de toutes manifestations.
      Sur tous le blogs.
      Sur tous les sites pages ou il y a des commentaires à faire.
      Moi, pour ma part, pour tout sujet à commenter, j’y glisse toujours (je faits un lien logique…) le revenu de base couplé aux coopératives autogérées à temps partagé: les deux piliers de la vraie démocratie.
      Je propose de faire la liste des avantages pour tous, qui est un exercice salutaire de conscientisation.

  • idée gratuite

    May 12, 2014

    Reply

    J’ai une idée …
    Vous prenez un stylo, et sur chaque billet que vous avez entre les mains (aujourd’hui, demain, Demains), vous y écrivez : http://revenudebase.info

    Les billets de banque sont les seuls papiers que les gens ne jettent jamais, et lorsqu’un billet et différent, on le remarque. Donc, pourquoi se priver d’écrire http://revenudebase.info sur tous nos billets ? ^^ (c’est pas illégal, et ça ne rends pas le billet sans valeur.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié Les champs obligatoire sont marqué de *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Abonnez vous à notre lettre d’information

* indicates required